Maitriser l’IOS

11

Avant de configurer en profondeur un équipement Cisco, switch ou routeur, il est primordial de connaitre les commandes de base d’un IOS qui sont identiques d’un équipement à un autre.

 

La touche d’Aide

C’est surement une des commandes les plus utilisées par les novices et aussi par les experts réseau car je défie n’importe qui de connaitre toutes les commandes présents dans l’IOS avec ses variables associées 🙂

Pour utiliser la commande d’aide, il suffit de taper le caractère “?” (point d’interrogation) n’importe où dans l’IOS.

Tout d’abord, dès que vous êtes connecté sur l’IOS, tapez le caractère point d’interrogation. L’IOS vous affiche alors une liste de toutes les commandes que vous pouvez taper dans le mode dans lequel vous êtes (rappelez vous le chapitre sur les différents mode de l’IOS: non-privilégié, privilégié, configuration globale, configuration interface…).

Exemple avec la lettre “s”

Regardons l’exemple suivant:

  •  Je tape la lettre “s” et accolée à cette lettre je tape le point d’interrogation: l’IOS m’affiche en dessous les commandes commençant par la lettre “s” qui sont disponibles dans le mode dans lequel je suis (ici en mode privilégié). Il me propose les commandes “setup” et “show”
  • Je tape les lettres “sh” et accolée à ces lettres je tape le point d’interrogation: l’IOS fait de même et m’affiche les commandes commençant par les lettres “sh”. On remarque que seule la commande “show” est proposée. Logique car la commande “setup” commence par “se” et pas “sh“.
  • Je continue en tapant cette fois-ci les lettres “show” + un espace + le point d’interrogation (non affiché dans l’exemple car beaucoup de résultats affichés). L’IOS m’aurait affiché toutes les variables possibles avec la commande “show“.
  • Je tape les lettres “show” + un espace + les lettres “run” + le point d’interrogation. L’IOS m’affiche toutes les variables possibles pour la commande “show” et qui commencent par “run: Seule la variable “running-config” existe.
  • Donc avec ce fameux point d’interrogation, je peux facilement retrouver toutes les commandes dans l’IOS !

 

Maintenant, ce point d’interrogation ne vous affiche que les commandes et variables disponibles du mode dans lequel vous êtes. Même si certaines commandes peuvent être présentes dans plusieurs modes (comme la commande “show“).

L’aide selon les modes de l’IOS

Ci dessous, la touche “s” suivi du point d’interrogation dans les différents modes de l”IOS:

On remarque que selon le mode, l’IOS nous propose des commandes différentes:

  • en mode non privilégié Switch>: on dispose de la commande “show
  • en mode privilégié Switch#: on dispose des commandes “setup” et “show
  • en mode configuration global Switch(config)#: on dispose des commandes “service“, “snmp-server” et “spanning-tree
  • en mode configuration interface Switch(config-if)#: on dispose des commandes “shutdown“, “spanning-tree“, “speed“, “storm-control” et “switchport
Bien évidemment, en fonction de votre équipement (Switch ou routeur) et de la version de votre IOS, vous avez plus ou moins de commandes disponibles.

Exemple de configuration avec le point d’interrogation

Je souhaite configurer la date et l’heure sur mon switch, comment faire?

Je sais que la commande est “clock” mais je ne connais pas les variables associées… aidons-nous avec le point d’interrogation:

A chaque point d’interrogation que je tape, l’IOS me précise ce qu’il attend de moi:

  • clock ?: il me propose la variable “set“. Donc je tape la commande “clock set
  • clock set ?: ici l’IOS attend de moi que je lui donne une heure. Je décide de lui donner l’heure 10:00:00
  • clock set 10:00:00 ?: ici l’IOS attend de moi que je lui donne un jour du mois ou le mois. Je décide de lui donner le jour 29
  • clock set 10:00:00 29 ?:ici l’IOS attend de moi que je lui donne le mois. Je lui précise oct pour octobre
  • clock set 10:00:00 29 oct ?: ici l’IOS attend de moi que je lui donne l’année. Je lui précise 2013
  • clock set 10:00:00 29 oct 2013 ?: ici, l’IOS m’affiche <cr>, ça signifie que la ligne de commande est complète, je peux donc la valider avec la touche ENTRÉE.
Une fois la commande tapée et validée, je peux taper “show clock” pour vérifier que la commande a bien été prise en compte par l’IOS.

Si vous ne tapez que la moitié de la commande, par exemple “clock set 10:00:00” puis que vous validiez par la touche Entree, l’IOS vous affichera le message d’erreur “% incomplete command ” car il lui manque des variables.

Donc un conseil, utilisez cette commande à foison dans la vraie vie mais retenez que pour le CCNA, il se peut que vous n’y ayez pas droit 🙁

 

Comprendre le message d’erreur IOS

Je ne comprends pas, je tape une commande mais l’IOS me la refuse, pourquoi?
Souvent il arrive que dans la précipitation la commande tapée n’est pas la bonne, on la retape, toujours pas, on s’énerve, on frappe son clavier, on critique poliment Cisco puis au final on part boire un café et fumer une cigarette…
Mais en y regardant de plus près, l’IOS ne fait pas que nous insulter en refusant la commande, il nous indique où est l’erreur !
Regardons l’exemple suivant:

Le message d’erreur “% Invalid input detected at ‘^’ marker” signifie que l’IOS ne reconnait pas la commande que vous avez tapée:

  • shoz runing-config: le marqueur ^ me précise qu’avant la variable “runing-config, l’IOS ne comprend pas. En relisant je vois que je me suis trompé, j’ai tapé “shoz au lieu de “show
  • show runing-config: cette fois-ci, le marqueur ^ me précise que la variable “runing-config” est incompréhensible. En relisant je vois que je me suis (encore) trompé  j’ai tapé “runing-config au lieu de “running-config” avec 2 “n
Donc après s’être énervé sur votre clavier, analysez où se trouve le marqueur “^” car il vous indique où est l’erreur. Sympa quand même cet IOS (ça y est on est calmé maintenant 🙂 )

 

La réduction qui vous fait gagner du temps

En fonction des premiers caractères que vous tapez, l’IOS sait quelles commandes et quelles variables sont disponibles. Donc quand je tape “sh” dans le mode privilégié, l’IOS sait qu’il n’existe qu’une seule commande qui commence par “sh” et c’est “show.
Alors pourquoi taper la commande “show” en entier ? Et bien ce n’est pas la peine, je peux taper uniquement “sh” et l’IOS comprendra.
Idem avec les variables qui suivent: Si je tape “sh run” ou “sh runn” ou “sh runni” ou “sh runnin… l’IOS comprendra que vous souhaitez la commande “show running-config“. Magique ! Quel gain de temps!

Exemple avec “show clock” et “show users”

Ça se passe de commentaire :

 

 

La commande de complétion

 Il existe une touche pratique qui permet de compléter la commande que vous êtes en train de taper, c’est la fameuse touche “Tabulation” (à gauche sur votre clavier).

 Une fois que vous avez tapé “sh“, appuyez sur la touche tabulation. L’IOS va automatiquement vous compléter la commande et vous afficher “show” en entier. Et vous pouvez réutiliser la touche tabulation pour les variables qui suivent le commande “show“. Par exemple, je tape juste après la variable “run” puis j’appuie sur la touche tabulation. L’IOS va compléter le “run” par “running-config“.

Attention,  la complétion ne fonctionne que lorsque l’IOS ne trouve qu’une seule possibilité  sinon il ne sait pas ce que vous cherchez (essayez de taper juste “s” puis tabulation, ça ne fonctionnera pas car il existe plusieurs commandes commençant par “s“.

 

Exemple avec “show clock” et “show running-config”

Dans l’exemple ci dessous, on voit que lorsque j’appuie sur la touche tabulation, l’IOS me réaffiche la commande sur une ligne en dessous mais avec la complétion effectuée:

 

 

La commande d’historique

Il est souvent pratique de réutiliser une commande que l’on a tapée précédemment. On peut utiliser les touches suivantes pour rappeler une commande et naviguer dans l’historique des commandes tapées:

  • flèche du haut ou Ctrl-P: rappelle la ou les commandes précédemment tapées
  • flèche du bas ou Ctrl-N: rappelle la ou les commandes tapées les plus récentes
  • show history: permet de visualiser les commandes tapées

Je vous laisse tester ces combinaisons sur vos équipements Cisco 🙂

 

Rectifier une commande en cours

Imaginez que vous avez tapé “shoz running-config” et que juste avant de taper la touche ENTREE, vous vous apercevez que vous avez écrit “shoz” ou lieu de “show“.

  • vous pouvez utiliser les flèches droite et gauche du clavier pour revenir sur la lettre “z” et la modifier en “w
  • ou vous pouvez taper Ctrl-A pour positionner votre curseur au tout début de la ligne de commande (très pratique lors de longues commandes) puis utiliser le curseur droite/gauche
La combinaison Ctrl-E permet de positionner le curseur à la fin de votre commande (c’est l’inverse de Ctrl-A)

 

Ce qu’il faut retenir pour le CCNA

La, je vous conseille de pratiquer un maximum sur un switch ou un routeur pour être à l’aise avec ses commandes. Il n’y a que la pratique qui peut vous sauver 🙂

 

PARTAGER SUR

11 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    J’ai une petite question :
    Dans le cadre de l’examen du CCNA (CCENT en ce qui me concerne) les fonctionnalités d’aides comme le “?”, l’auto-complétion et l’ abréviation sont elles disponibles avec le simulateur de l’examen ?
    Un collègue (CCNA Académique) me dit que non, qu’en est il ?

    Merci de vos réponses.

    Gérard.

  2. bonjour

    Oui je sais que l’IOS est supporter par le packet tracer mais comment le mettre en place ?
    je suis un peu débutant sur ce type de logiciel . Pouvez vous me donner un exemple d’IOS 15 a récupérer et comment le mettre en place

    Merci encore de votre aide

    • Bonjour,
      Lorsque tu démarre le router 2911 sous Packet Tracer, il est déjà en version 15. Pour s’en assurer, tu peux taper la commande “show version” pour vérifier.

  3. information IOS
    Bonjour , étant débutant sur cisco ou puis je trouver des informations sur les différents types de matériel Cisco .. dans les grande ligne sans rentrer dans les details.
    Et ou puis je trouver des informations sur les différents IOS de chez CISCO ?

    merci

  4. Cyril en tout cas, je vous suis très reconnaissant par rapport à tout ces bons conseils que vous m’avez prodigué. Ces conseils bienveillants me seront beaucoup profitable.
    Merci encore.

LAISSER UNE RÉPONSE