Ce qu’il faut connaitre du modèle TCP/IP pour le CCNA… mise à jour

0

Le modèle TCP/IP n’est qu’une simplification du modèle OSI dont nous avons déjà parlé dans un précédent chapitre.

Pourquoi? Tout simplement parce qu’aujourd’hui le protocole IP (Internet Protocol) a supplanté tous les autres protocoles de couche 3 (réseau). Alors autant simplifier le modèle OSI qui est générique par un nouveau modèle spécifique à IP.

Demain ce sera un autre modèle différent de TCP/IP… mais c’est une autre histoire!

Rappel

Pour rappel, on peut représenter le modèle OSI avec ses 7 couches avec le schéma suivant:

 

Comme dit juste avant, avec le temps, le protocole IP s’est imposé comme LE protocole de couche 3 (réseau).

Les couches 5, 6 et 7 sont agrégées en une seule couche qu’on appelle “Application” tout simplement.

Ce qu’il faut savoir pour le CCNA, c’est la correspondance entre les couches du modèle OSI et celles du modèle TCP/IP.

 

Historique

Le modèle Open Systems Interconnection (OSI) a été défini dans les années 90 comme la première suite de protocoles de communication réseau. Il était développe par l’International Organization for Standardization (ISO).

Le département USA de la défense a créé son propre modèle, aujourd’hui appelé TCP/IP. Très similaire au modèle OSI, il consolide les 3 couches hautes en une seule couche appelée “Application”. Les deux modèles restent identiques pour les 4 couches basses. Une version originelle de TCP/IP agrégeait les 2 couches basses en une seule.

Bien que la plupart des équipements aujourd’hui n’utilisent pas le modèle OSI, celui-ci reste la référence.

 

Modèle TCP/IP

Voici le schéma du modèle TCP/IP comparé au modèle OSI:

On remarque les points suivants:

 – les couches 5, 6 et 7 ont été fusionnées en une seule couche: Application.

 – la couche transport est désormais appelée TCP/UDP car ce sont les deux principaux protocoles de couche 4 à être utilisés avec IP

 – la couche réseau s’appelle IP. Avant il existait d’autres protocoles commes IPX, AppleTalk…

 

On m’a souvent demandé pourquoi ce modèle s’appelle TCP/IP et pas (TCP/UDP)/IP ?

Très bonne remarque! En fait, quand le modèle a été créé, la plupart des applications utilisaient TCP/IP et pas UDP/IP. C’est simplement pour cela!

Dans le chapitre TCP et UDP, vous verrez quelles sont les avantages et inconvénients de TCP et de UDP.

 

Evolution du modèle TCP/IP

modele_TCPIP_evolution

 

 

Exemple de protocole par couche:

ports-connus

Points importants à retenir

  • Interaction couche similaire: Deux équipements utilisent les mêmes règles pour échanger des données. Exemple: les routeurs utilisent des protocoles de couche 3 pour échanger leur table de routage
  • Interaction couche adjacente: Au sein d’un équipement, le protocole d’une couche récupère la donnée de la couche supérieure (ou inferieure) puis ajoute (ou supprime) l’entête définissant ses propriétés de protocole
  • Se souvenir des 5 étapes pour envoyer des données sur un réseau TCP/IP: 1/données – 2/entête TCP – 3/entête IP – 4/entête Ethernet – 5/envoi des bits
  • Le modelage d’un réseau par couche a les avantages suivants: moins complexe, interface standard, facile a comprendre, facile a développer, interopérabilité et ingénierie modulaire
  • Connaitre les bases du routage IP et les modèles OSI et TCP/IP

 

 

PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE