Le câblage

0

Le câblage est un métier à part entière et il faut savoir que la plupart des problèmes lors d’installation de nouveaux équipements réseaux proviennent de câblage erroné. Qui ne s’est pas trouvé avec un mauvais connecteur de fibre optique entre les mains et de devoir reporter l’installation?

Idem pour les câbles cuivres, il existe plusieurs catégories de câble de qualité différente et qui permettent d’avoir des débits plus ou moins élevés.

Le câblage cuivre

Les catégories

Je ne parlerai dans ce chapitre que des catégories utilisées à ce jour:

  • Catégorie 5e (Classe D) : transmission de données à des fréquences jusqu’à 155 MHz et à des débits théoriques de 1000 Mb/s (1 Gb/s)
  • Catégorie 6 (Classe E) : transmission de données à des fréquences jusqu’à 500 MHz et à des débits théoriques de 1 Gb/s
  • Catégorie 7 (Classe F) : transmission de données à des fréquences jusqu’à 600 MHz et à des débits théoriques de 10 Gb/s
  • Catégorie 7a (Classe FA) : transmission de données à des fréquences jusqu’à 1 GHz et à des débits théoriques de 10 Gb/s

Les types de protection

 

Le câble UTP (Unshielded Twisted Pair) est un câble non blindé, non écranté.

Le câble FTP (Foiled Twisted Pair) est un câble écranté avec une feuille d’aluminium.

Le câble STP (Shielded Twisted Pair) est un câble écranté paire par paire.

Le câble SFTP (Shielded Foiled Twisted Pair) est un câble écranté paire par paire et blindé.

Le câble SSTP (Shielded and Shielded Twisted Pair) est un câble blindé paire par paire avec un blindage autour.

En général, le câble de catégorie 5e est bien répandu dans les entreprises mais désormais on utilise de plus en plus les catégories supérieures. De plus, le câble FTP est préféré à l’UTP, du fait que ce dernier est très sensible aux perturbations électromagnétiques externes.

Le connecteur RJ45

Bon, ce connecteur vous dit quelque chose non? Bien, il s’appelle RJ45 🙂

Qu’en est-il du câblage optique?

Le câblage optique

Avantages de la fibre optique

La fibre optique présente de nombreux avantages :

  • La perte de signal et l’atténuation sur grandes distances sont bien plus faibles que lors de transmissions par câble cuivre,
  • Les débits sont très élevés et de loin supérieurs à ceux auxquels peuvent prétendre le câblage cuivre,
  • La quasi absence de réaction aux perturbations électromagnétiques (néons, câbles à haute tension, équipements industriels lourds),
  • L’absence d’échauffement (à haute fréquence les câbles de cuivre chauffent, et voient baisser leurs qualités de débit),
  • L’absence de diaphonie (bruit) contribue également aux très hauts débits atteints.

Fibre mono-mode et multi-mode


Mono mode : composée d’un coeur optique inférieur à 10 microns et d’une gaine de 125 microns. Sa bande passante est supérieure à 10 GHz/km ; elle est donc essentiellement utilisée pour les très longues distances.

Multi mode à saut d’indice :constituée d’un coeur de 62,5 microns et d’une gaine optique de 125 microns, avec différents indices de réfraction. La section importante du coeur provoque une grande dispersion du signal et donc une dégradation des performances sur de très longues distances. Sa bande passante se situe entre 600 et 3000 MHz par km.

Multi mode à gradient d’indice : le diamètre de son coeur est plus petit et est constitué de couches de verre successives ayant un indice de réfraction proche. Cela permet de réduire les problèmes posés par la dispersion du signal.

Les connecteurs

Maintenant les câbles de fibre optique ont des connecteurs différents du RJ45 que l’on utilise généralement avec le câble cuivre. Ils ont des noms aussi barbares comme ST, SC, LC, MTRJ

Cliquez sur l’image pour zoomer

A retenir pour le CCNA

Dans ce chapitre, voici ce qu’il faut retenir pour le CCNA:

  • Les catégorie des câbles cuivre
  • Les protections associées aux câbles cuivres
  • Les avantages de la fibre optique par rapport au cuivre
  • Les différents connecteurs
  • En gros… tout le chapitre 🙂
PARTAGER SUR

LAISSER UNE RÉPONSE