Comprendre en 2 minutes chrono le “router number”

4

router_numberLa plupart des protocoles de routage requiert un chiffre lorsque l’on tape la commande “router…“. Par exemple:

  • router ospf 1
  • router eigrp 20
  • router bgp 1234

A quoi sert ce numéro et a-t-il la même signification pour tous les protocoles de routage?

Pour les protocoles EIGRP et BGP, ce numéro correspond au numéro de l’AS de la compagnie  Rappelons que l’AS – Autonomous System représente la même instance administrative, c’est à dire la même compagnie.

Par exemple, France Telecom aura un numéro d’AS différent que celui de Bristish Telecom.

 Pour le protocole OSPF, c’est le numéro d’un process interne au routeur.

EIGRP

Pour le protocole EIGRP, ce numéro est l’AS. Cela permet que les routeurs EIGRP ne discutent qu’avec des routeurs appartenant au même AS. Ça permet d’éviter les problèmes dans le cas classique de fusion entre deux compagnies. Si les deux compagnies échangeaient leur annonce de routage EIGRP et avaient certains réseaux IP identiques, cela provoquerait des problèmes réseau.

Donc à retenir, si deux routeurs EIGRP n’ont pas le même numéro d’AS, l’adjacence ne monte pas et il n’y a pas d’échange de route.

Il est alors primordial dans une même compagnie que tous les routeurs EIGRP aient le même numéro d’AS.

 

BGP

Pour le protocole BGP, ce numéro est aussi la référence à l’AS. Mais son fonctionnement est différent:

  • si le routeur voisin a le même numéro d’AS, alors la communication se fera par iBGP – Interior BGP
  • si le routeur voisin a un numéro d’AS différent, il y a bien communication et ce sera effectué par eBGP – Exterior BGP

Dans l’exemple de communication entre France Telecom et Bristish Telecom, les routeurs utiliseront eBGP pour s’échanger les routes. Et les numéros d’AS feront aussi partis des annonces. Avec cette information on saura qu’il faudra traverser tel ou tel AS avant d’arriver à la destination.

 

OSPF

Pour le protocole OSPF, ce numéro identifie un processus local au routeur. Donc rien n’a voir avec la notion d’AS !

On peut très bien avoir un routeur avec “router ospf 1” et un second routeur avec “router ospf 2“, comme ce sont des références à un processus local, l’adjacence montera entre les deux et ils s’échangeront bien leurs routes.

 

Mais alors à quoi sert ce numéro pour OSPF?   Bonne question !

Il permet dans certaine situation de configurer au sein d’un même routeur plusieurs processus de routage OSPF. Ça peut être utile lors de phase de migration de réseau IP.

Il est important de noter que les réseaux appris par le processus 1 ne sont pas transmis au processus 2, et vis et versa.

Si on souhaite cet échange il faut alors configurer la redistribution entre processus. Mais ceci est un autre sujet pour un chapitre dédié car passionnant !

 

 

 

PARTAGER SUR

4 COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE